Menu

L’Australie impose un couvre-feu pour les chats.

31 juillet 2015 - INSOLITE
L’Australie impose un couvre-feu pour les chats.

Chats

Le gouvernement australien propose une nouvelle mesure pour lutter contre les attaques de chats envers les espèces indigènes : un confinement imposé de 24h/24.

guillemets_Gris30Les chats domestiques australiens pourraient bientôt ne plus sentir le soleil sur leur pelage ou gambader dans l’herbe. Le gouvernement propose la mise en place d’un couvre-feu de 24h/24 pour les félins, afin d’éviter qu’ils s’attaquent aux espèces indigènes.

guillemets_Gris30Les propriétaires de chat devront donc garder leur animal entre quatre murs pendant deux tours de cadran. L’initiative est signée Gregory Andrews, commissaire des espèces menacées. Selon le The Sydney Morning Herald, il sollicite le soutien du public pour des « dispositions de confinement pour les chats domestiques, en particulier ceux à proximité des aires de conservation principales », à savoir les zones où les espèces sont menacées à cause des attaques de chats. Ceux qui se trouveront à l’extérieur devront être tenus en laisse ou enfermés dans un enclos.

75 millions d’animaux tués chaque année

guillemets_Gris30Si la proposition est appuyée par un argument prétextant le bien-être et la meilleure santé des chats, les vétérinaires ne l’entendent pas de cette manière. Stress, problèmes de comportement et physique pourraient être les conséquences d’un tel confinement. Sans parler des risques d’abandon massif de la part des propriétaires.

guillemets_Gris30L’Australie peine à trouver des solutions face aux 75 millions d’animaux indigènes tués chaque jour par les chats, introduits il y a deux cents ans par les colons européens. Le gouvernement avait annoncé le 16 juillet dernier un plan visant à tuer deux millions de chats sauvages d’ici 2020. Une décision largement condamnée par les militants pour les droits des animaux. À ce jour, le pays compte 20 millions de félins en liberté pour 24 millions d’habitants, menaçant la survie de 140 espèces d’oiseaux, de reptiles et de petits mammifères.

***Metronews

Laisser un commentaire