Menu

Bluecar, Bluetram, Bluehouse… jusqu’où ira Vincent Bolloré ?

29 août 2015 - HIGH TECH
Bluecar, Bluetram, Bluehouse… jusqu’où ira Vincent Bolloré ?

Voiture_Blue

L’action Blue Solutions s’envole jusqu’à plus de 14% vendredi, après l’annonce des premiers bénéfices de la filiale de Bolloré, spécialisée dans les batteries électriques. Un véritable exploit moins de 2 ans après sa mise en Bourse.

guillemets_Gris30Vincent Bolloré a eu le nez creux se lançant dans le stockage de l’énergie électrique. La filiale de son groupe spécialisée dans les batteries, Blue Solutions, vient de réaliser des bénéfices pour la première fois de son histoire. Au premier semestre 2015, elle a réalisé un résultat opérationnel largement positif et un résultat net de 4,1 millions d’euros, contre une perte de 5,3 millions à la même époque l’an dernier, pour un chiffre d’affaires de 63,3 millions d’euros, en hausse de 38% par rapport à 2014.

guillemets_Gris30Ces bons résultats s’expliquent à la fois par la hausse des ventes de batteries et par la diminution des coûts de production. Plus Bolloré vend et fabrique de batteries, plus il abaisse leur coût de revient. Le succès de la Bluecar, la fameuse Autolib’, (1.171 batteries livrées, contre 957 l’an dernier) a contribué à doper les ventes mais pas seulement. Bluestorage, qui vend des batteries stationnaires, a par exemple écoulé 306 batteries sur le semestre, (contre 122 l’an dernier). Au total, 1.531 batteries ont été livrées par Blue Solutions sur les six premiers mois de l’année 2015, soit 400 de plus qu’au premier semestre 2014, une hausse de 35% !

guillemets_Gris30C’est en diversifiant son activité historique de production de papiers et de films plastiques que le groupe Bolloré est devenu producteur de composants électriques complets pour condensateurs, ce qui l’a amené plus tard à mettre au point des batteries et des solutions de stockage d’électricité. Le groupe a investi près de 2 milliards d’euros dans ces projets, regroupés au sein de la société Blue Solutions.

guillemets_Gris30Les batteries de Bolloré, qui reposent sur une technologie peu répandue – le lithium métal polymère (LMP) – ont des applications multiples : mobiles (voitures, bus, tramways, bateaux) et stationnaires (pour les particuliers, entreprises, collectivités…). Ainsi sont nés la Bluecar, le Bluebus, le Bluetram, le Blueboat et même la Bluehouse !

guillemets_Gris30Après avoir lancé Autolib’ en région parisienne, Bolloré a ouvert son service d’autopartage à Lyon puis à Bordeaux et à l’étranger (Indianapolis aux Etats-Unis et Londres ). En France, le groupe devrait même devenir “opérateur national de bornes de recharge” , en charge du déploiement de 16.000 points de charge publics destinés aux véhicules électriques et hybrides sur l’ensemble du territoire.

guillemets_Gris30Du côté des batteries stationnaires, Bolloré a développé une solution de production et de stockage d’électricité (Bluestorage) permettant d’accéder rapidement à l’électricité dans des zones ou les réseaux sont défaillants ou inexistants. Dans ces “Bluezones”, principalement situées en Afrique, des batteries combinées à des panneaux photovoltaïques permettent de restituer, par tous les temps, de jour comme de nuit, une électricité propre, à la demande.

guillemets_Gris30Plus étonnant encore, Blue Solutions a conçu la “Bluehouse”, une maison totalement recouverte de panneaux photovoltaïques, qui produisent assez d’énergie pour couvrir à la fois les besoins de la journée et pour recharger des batteries stationnaires. Cette solution permet donc à la Bluehouse d’être 100% autonome en énergie, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Cerise sur le gâteau, en plus de produire sa propre énergie, la Bluehouse est équipée d’une unité de traitement de l’eau, qui permet de rendre l’eau potable et saine. Une première mondiale, selon le groupe, qui destine sa maison autonome à accueillir des écoles ou encore des hôpitaux.

© Capital.fr
Étiquettes : , ,