Menu

PHOTOGRAPHIE : Esthétique de l’albinisme

29 février 2016 - ARTS VISUELS
PHOTOGRAPHIE : Esthétique de l’albinisme

«J’ai toujours été intéressé par ce qui est unique ou par ce qui est considéré par la norme comme différent», raconte Justin Dingwall. Ce photographe sud-africain mène un travail de portraits avec Thando Hopa et Sanele Junior Xaba, deux personnes atteintes d’albinisme. Son but: «questionner les idéaux de la beauté».

1

Three Marys White, Justin Dingwall

«C’est par un ami avec qui je collabore régulièrement sur des projets personnels que j’ai rencontré Thando. Thando est procureur en Afrique du Sud et elle utilise sa visibilité pour sensibiliser sur l’albinisme. Au départ, j’avais prévu de lui faire des photos à des fins publicitaires mais, dès que je l’ai rencontrée, j’ai eu envie d’aller plus loin et de créer quelque chose avec elle.»

2

Grazia, Justin Dingwall

«La force et la personnalité de Thando rayonnent tout autour d’elle. Elle fait preuve d’une ténacité et d’un dynamisme qui m’ont donné envie d’en savoir plus sur l’albinisme. Plus j’apprenais de choses sur cette particularité, plus je trouvais important de partager ce travail et de me servir de l’art pour sensibiliser les gens.»

3

Mob II, Justin Dingwall

«J’ai posté le travail avec Thando sur Facebook. Sanele a vu les images et m’a contacté. Sanele est le premier mannequin albinos connu en Afrique du Sud. À ce moment-là, Sanele vivait à Durban mais il s’est ensuite installé à Johannesburg puis on a commencé à travailler ensemble sur cette série intitulée Albus

4

 Ascention Silver, Justin Dingwall

«Cette série explore l’esthétique de l’albinisme en contraste avec nos perceptions idéalisées de la beauté. Ces images ne parlent pas de race ou de mode, mais de la perception et de la subjectivité de ce que l’on perçoit comme étant “beau”. Je voulais créer des images qui permettent aux gens de questionner ces notions. Pour moi, c’est la diversité qui rend l’humanité intéressante et belle.»

5

In with the new, Justin Dingwall

«L’albinisme est un dysfonctionnement dans la production de mélanine qui a pour conséquence une faible pigmentation de la peau, des cheveux et des yeux. En Afrique du Sud, l’albinisme est un sujet que l’on a longtemps ignoré, on commence seulement à l’aborder.»

6

Unseen II, Justin Dingwall

 «Dans l’industrie de la mode, l’albinisme est perçu négativement (il ne correspond pas aux idéaux de la beauté conventionnelle), ou bien il est recherché comme une “bizarrerie” ou une tendance.»

7

Rebirth, Justin Dingwall

«Sanele est un vrai professionnel. Il était partant pour tout! Pourtant, je lui ai posé plusieurs défis, comme de poser avec un serpent alors qu’il a la phobie de ces animaux. Mais il a devancé ses peurs et il m’a permis de le photographier avec des pythons autour de sa tête et de ses épaules.»

8

Three Marys Blue, Justin Dingwall

«J’ai aussi utilisé la figure de la Vierge Marie pour représenter une image du confort maternel, de l’acceptation, de la protection et de la compassion. Une mère est symbolisée par un amour inconditionnel.»

9

Unseen II, Justin Dingwall

«En Tanzanie par exemple, les albinos sont chassés par des sorciers dans certaines régions. Je suis persuadé que la sensibilisation est le seul moyen de casser les tabous autour de l’albinisme.» 

***Fanny Arlandis