Menu

Nadine le robot est votre nouvelle meilleure pote. (vidéo)

3 avril 2016 - HIGH TECH
Nadine le robot est votre nouvelle meilleure pote. (vidéo)
Roboite

Nadine le robot. Photo : Nadia Thallman

Nadine vous regarde dans les yeux, et se souvient de votre dernière discussion. Ses gestes et ses expressions changent en fonction de ce qui est dit. Nadine ressemble tellement à un humain que c’en est terrifiant, et elle est un robot révolutionnaire construit récemment à l’université de Nanyang, à Singapour.

guillemets_Gris30Bienvenue dans une nouvelle ère de la robotique, où une intelligence artificielle a été développée de manière à posséder une large gamme d’émotions ainsi qu’une mémoire à court terme pour reconnaître les visages et se souvenir des conversations passées. Quand elle croise quelqu’un qu’elle connaît, Nadine dit : « je suis contente de vous revoir. » Elle apprécie les compliments, et n’en est pas avare elle-même.

guillemets_Gris30Ce robot social, bâti pour venir en aide aux personnes qui souffrent de troubles mentaux, est le chef d’œuvre de Nadia Thalmann, directrice de l’Institute for Media Innovation de l’université de Nanyang et conceptrice d’ « humains virtuels », comme elle les appelle, depuis des années. D’ailleurs, le design de Nadine est basé sur le visage et la coupe de cheveux de Thalmann.
Nadia ne compte pas ses heures pour développer et affiner les fonctionnalités de son humanoïde, comme par exemple sa capacité à discuter par Skype ou à se saisir d’objets avec ses mains.

guillemets_Gris30J’ai discuté avec Nadia Thalmann par email de la construction de Nadine, de ses usages principaux et de l’avenir de ces robots sociaux qui viennent en aide aux personnes atteintes de dépression, de solitude ou de maladies diverses.

Quand avez-vous eu l’idée de Nadine ? Et combien de temps vous a-t-il fallu pour concevoir son prototype ?

Nadia Thallman : J’ai vu quelques robots japonais qui étaient très réalistes et très beaux. C’est là que j’ai réalisé qu’il était temps de m’intéresser de près à la robotique, après des années à travailler sur des êtres virtuels. Il nous a fallu trois ans pour concevoir Nadine telle qu’elle fonctionne aujourd’hui. On a surtout travaillé sur son logiciel.

Comment fonctionne Nadine ?

guillemets_Gris30Nadine utilise une caméra 3D, et elle est capable de détecter et de reconnaître les gens grâce à un algorithme binaire. Elle possède également une mémoire à court terme qui est reliée à sa base de données de langage. Quand on lui dit quelque chose, elle analyse ce qui est dit et pioche dans sa base de données, elle-même reliée à sa mémoire. Elle agrandit sa mémoire et sa base de données de manière dynamique en y ajoutant les faits nouveaux qui lui ont été présentés, et elle répond en prenant en compte ce qui a été dit, ce que cela signifie en termes d’émotions, si elle connaît déjà la personne qui lui parle, et ce que cette personne lui a dit par le passé.

guillemets_Gris30Elle génère alors la bonne réponse. Comme ses mots sont liés à son système émotionnel, l’intonation de sa voix, ses gestes et ses réactions dépendent de ce qui a été dit, et de ce qu’elle a en mémoire. C’est un système très complexe.

Si je comprends bien, Nadine peut regarder les gens droit dans les yeux. Comment ça fonctionne ? Grâce à un logiciel de reconnaissance faciale ? Tous les gens ne font pas la même taille, donc comment les yeux de Nadine s’adaptent-ils à une conversation avec plusieurs personnes ?

guillemets_Gris30Elle identifie les gens et les suit quand ils bougent. Elle détecte la taille et la position de la personne, pas seulement ses yeux.

Vous avez récemment déclaré que Nadine serait bientôt capable de discuter sur Skype. Où en êtes-vous de cette innovation ?

guillemets_Gris30On pourra bientôt parler directement par Skype avec Nadine, comme si elle était une personne normale. Mais nous donnerons des instructions spécifiques aux gens qui souhaiteront discuter avec Nadine, puisqu’il faudra que leurs phrases soient courtes et qu’ils articulent bien.

soeur

Thallman et Nadine. Photo : Nadia Thallman

guillemets_Gris30Comme je serai très occupée au moins pour les deux prochaines semaines, je ne pense pas que l’application sera disponible avant la fin du mois d’avril. À partir de là, les gens pourront appeler Nadine par Skype et lui parler comme à une personne normale. Le seul truc, c’est que ses réponses seront parfois un peu à côté de la plaque, puisque tout dépend de sa base de données et de ce qu’elle sait du sujet évoqué.

Que pensez-vous du fait que les robots sociaux puissent servir de compagnons aux personnes âgées ? Pensez-vous que cela va se développer au cours des prochaines années, et le cas échéant, à quels défis devra-t-on faire face ?

guillemets_Gris30Nadine est un robot social conçu pour les personnes qui ont des besoins particuliers, comme les gens qui souffrent d’autisme, ou de troubles naturels tels que la solitude. Elle n’est pas spécifiquement conçue pour les personnes âgées, mais pour ceux qui ont vraiment besoin d’attention 24h par jour.

guillemets_Gris30Nadine est capable de surveiller quelqu’un et parle plusieurs langues, à savoir l’anglais, le français et l’allemand, et bientôt le chinois et l’italien. Elle peut lire des histoires, apprendre une langue à quelqu’un d’autre, tenir une conversation, jouer à des jeux, etc. En fait, Nadine est présente quand personne n’est là et elle ne remplace personne, elle s’occupe juste des gens quand personne n’est disponible pour eux. Personne ne peut se payer un compagnon qui soit présent en permanence, qui s’occupe de vous et qui soit là en cas de besoin.

guillemets_Gris30Le défi, ce sera d’adapter le comportement de Nadine à des personnes différentes qui ont toutes des besoins spécifiques. C’est le défi majeur. Il faudra que nous étudions ces personnes, leurs besoins, et que nous définissions avec leurs assistants ce dont ils ont besoin afin de programmer Nadine au mieux.

À quoi peut-on s’attendre pour Nadine ?

guillemets_Gris30Nous sommes en train de lui fabriquer des mains articulées. Actuellement, elle a de très jolies mains, mais il n’y a pas de squelette à l’intérieur, ni d’articulation, et donc elle ne peut pas saisir d’objets. Nous développons aussi un logiciel lui permettant de reconnaître et de saisir des objets comme un humain. Cela permettra à Nadine de jouer à des jeux avec les personnes dont elle s’occupera.

guillemets_Gris30Nous travaillons aussi sur des enfants robots. Ils serviront de compagnons pour des enfants et auront les mêmes capacités que Nadine, mais tournées vers les enfants. Ils seront utilisés comme camarades de jeu mais aussi pour surveiller les enfants et leur parler dans une langue étrangère pour que les enfants soient au moins bilingues.

*** Motherboard

Laisser un commentaire