Menu

Prince est mort :L’artiste s’est éteint à l’âge de 57 ans

21 avril 2016 - MUSIQUE
Prince est mort :L’artiste s’est éteint à l’âge de 57 ans

PRINCE

Il disait souffrir d’une grippe mais été remonté récemment sur scène…

guillemets_Gris30Prince est mort. Quelques jours après avoir été contraint d’annuler des concerts et de faire atterrir d’urgence son avion pour se faire admettre à l’hôpital, The Artist a succombé à l’âge de 57 ans, révèle le site TMZ.com, qui dit tenir l’information de plusieurs sources. Son attaché de presse a confirmé quelques dizaines de minutes plus tard.

guillemets_Gris30Le corps sans vie de l’interprète de Purple Rain, qui avait confié récemment avoir du mal à se défaire de symptômes grippaux, a été découvert jeudi matin à son domicile, Paisley Park, à Chanhassen dans l’Etat du Minnesota, où se trouvent également ses studios. Le shérif du comté où se trouve la propriété a tweeté qu’une « enquête était ouverte pour un décès«  constaté sur les lieux.

guillemets_Gris30Au lendemain d’un concert le 14 avril à Atlanta (une date déjà reprogrammée suite à une annulation la semaine précédente pour raisons de santé), qu’il avait assuré sans problème, le Kid de Minneapolis – Prince Rogers Nelson, pour l’état civil – avait été hospitalisé d’urgence dans l’Illinois vendredi 15 avril, souffrant selon son entourage d’une grippe. Samedi, il était toutefois apparu en public lors d’une fête à Paisley Park, montant sur scène sans chanter et disant supposément à la foule : « Attendez quelques jours avant de gaspiller vos prières.« 

guillemets_Gris30Bientôt sept ans après la mort du roi de la pop Michael Jackson, le prince de la funk le rejoint au panthéon des artistes qui ont révolutionné la musique. Il avait d’ailleurs annoncé cette année la rédaction de ses mémoires, qu’il espérait publier en 2017, retraçant son existence « depuis son tout premier souvenir » jusqu’à sa performance lors du halftime show du Super Bowl en 2007. Son éditeur (Spiegel & Grau) avait prédit que cet ouvrage autobiographique « entraînerait le lecteur dans un voyage non conventionnel et poétique« , lui faisant découvrir « la famille qui le modela et les gens, les lieux et les idées qui furent à l’origine de son imagination créative ».

La rédaction ave AFP

Laisser un commentaire