Menu

Obama et la reine Eliza­beth II se clashent sur Twit­ter (et c’est trop drôle)

30 avril 2016 - POLITIQUE
Obama et la reine Eliza­beth II se clashent sur Twit­ter (et c’est trop drôle)

rois

« BOOM »

Des vété­rans améri­cains affron­te­ront des mili­taires britan­niques lors des Invic­tus Games mis en avant par le prince Harry, et au plus haut sommet de l’État dans ces deux pays, la guerre est décla­rée.

guillemets_Gris30On croyait naïve­ment qu’a­près la Boston Tea Party et l’in­dé­pen­dance améri­caine en 1776, les États-Unis et le Royaume-Uni avaient fini par faire la paix et deve­nir les meilleurs amis du monde. Mais les livres d’his­toire vont proba­ble­ment devoir effec­tuer une mise à jour, parce que 240 ans après cette guerre qui a vu la colo­nie s’af­fran­chir de la tutelle euro­péenne, un nouvel épisode vient grave­ment pertur­ber les rela­tions entre les deux pays. À la rédac’, on a ouvert une cellule de crise pour suivre minute par minute l’évo­lu­tion de ce conflit plané­taire. Comme on le sait depuis plusieurs mois, les Invic­tus Games, qui rassemblent des vété­rans bles­sés ou handi­ca­pés de 13 pays (dont la France), auront lieu à Orlando, en Floride, du 8 au 12 mai. Le prince Harry, qui a eu l’idée de cette rencontre, a reçu il y a trois heures envi­ron une vidéo qui lui a été person­nel­le­ment adres­sée par Michelle et Barack Obama.

« Hey prince Harry, tu te souviens quand tu nous as dit d’y aller à fond pour les Invic­tus Games ? », lui demande la Première dame améri­caine. « Fais atten­tion quand tu demandes quelque chose », complète son époux Barack Obama, tandis que trois soldats dans le fond lancent un « boom » signi­fiant clai­re­ment leur volonté de l’em­por­ter lors de ces Jeux. Ce à quoi le monde ne s’at­ten­dait pas, c’est que le prince Harry prenne la peine de répondre à cette provo­ca­tion… AVEC SA GRAND-MÈRE LA REINE !

Dans une vidéo mise en ligne il y a quelques minutes, la souve­raine britan­nique casse les inter­nets. Devant le message de Barack et Michelle Obama, elle réplique, fière : « Ah, vrai­ment ? S’il vous plaît… » Et son petit-fils d’as­sor­tir ce message d’un beau « boom », qui nous pousse avec la plus grande impar­tia­lité, à le décla­rer vainqueur de ce tweet­clash royal !

 

La rédaction / voici

Laisser un commentaire