Menu

Jean-Marc Moran­dini pour­suivi en justice par Daniela Lumbroso

28 juillet 2016 - PEOPLE
Jean-Marc Moran­dini pour­suivi en justice par Daniela Lumbroso

Lonfbroso

Déci­dé­ment, Jean-Marc Moran­dini passe un mois de juillet très mouve­menté : l’ani­ma­teur, qui fait déjà l’objet de plusieurs plaintes pour – entre autres – travail dissi­mulé et harcè­le­ment sexuel, est à présent pour­suivi par Daniela Lumbroso.

guillemets_Gris30Si Jean-Marc Moran­dini pensait qu’il allait passer un été tranquille, c’est râpé : depuis le début du mois, on ne parle que de lui, et pas pour des nouvelles heureuses. Depuis l’enquête choc des Inrocks, où il était notam­ment accusé d’avoir demandé à de jeunes comé­diens de se dénu­der et de se mastur­ber durant le casting de sa web-série Les Faucons, J2M est en pleine tempête. Les nouveaux témoi­gnages s’ac­cu­mulent et des plaintes pour « travail dissi­mulé » et « harcè­le­ment sexuel » ont été dépo­sées. Matthieu Delor­meau, accusé par l’ani­ma­teur de lui avoir fait du chan­tage à propos de cette histoire, a lui aussi décidé de l’at­taquer en justice. Écarté de l’an­tenne d’Eu­rope 1, au cœur d’une procé­dure judi­ciaire, accusé de diffa­ma­tion, Jean-Marc Moran­dini est en fâcheuse posture. Et ce n’est pas fini !

guillemets_Gris30Selon les infor­ma­tions de TV Mag, Daniela Lumbroso le pour­suit en justice pour « déni­gre­ment de sa société de produc­tion ». L’ex-star des dimanches de France 2 n’a pas appré­cié un article publié le 13 juin dernier sur jean­mar­c­mo­ran­dini.com, dans lequel il était annoncé en « exclu » qu’elle fermait Degel Prod, sa société. Ce qui est, comme le précise TV Mag, faux : cette dernière prépare actuel­le­ment des émis­sions pour France 2. Mais cette histoire n’est pas la seule : si Daniela Lumbroso est agacée à ce point, c’est parce qu’elle a le senti­ment d’être systé­ma­tique­ment taclée par Jean-Marc Moran­dini.

guillemets_Gris30« Ces critiques systé­ma­tiques et abso­lu­ment contraires à la réalité carac­té­risent une volonté mani­feste de nuire en jetant le discré­dit sur madame Lumbroso et en portant une atteinte consi­dé­rable tant aux inté­rêts écono­miques, qu’aux employés (pour la plupart inter­mit­tents du spec­tacle), de sa société Degel Prod, a expliqué son avocat, Me Ayela, à TV Mag. Il tente ainsi d’af­fai­blir, voire de faire dispa­raître, une société qui lui fait concur­rence ainsi qu’à ses parte­naires commer­ciaux. Monsieur Moran­dini, en agis­sant de la sorte, par le truche­ment de ses socié­tés de produc­tion, se rend respon­sable du délit civil de déni­gre­ment commer­cial. » Des décla­ra­tions qui ont fait bondir Jean-Marc Moran­dini.

guillemets_Gris30Sur son blog, un article sur cette nouvelle affaire n’est pas tendre avec Daniela Lumbroso, accu­sée de « profi­ter de la situa­tion pour se joindre à la meute et tenter d’abattre » J2M : « Profi­tant de “la chasse à l’homme” en cours, et peut-être en mal de visi­bi­lité dans les médias, elle pense sans doute que son action peut l’ai­der à faire taire défi­ni­ti­ve­ment Jean-Marc Moran­dini », peut-on lire sur le blog de l’ani­ma­teur. Pas sûr que ce genre de sortie l’aide dans son futur procès…

***La rédaction / Voici

Laisser un commentaire