Menu

Suicide de Jean-Pierre (L’amour est dans le pré 5) : la produc­trice lève le voile sur les diffi­cul­tés de l’agri­cul­teur

16 décembre 2016 - ACTUALITE, ECONOMIE, FAIT DIVERS, INFORMATION, MEDIAS, PEOPLE, SOCIAL, SOCIETE, TEMOIGNAGE
Suicide de Jean-Pierre (L’amour est dans le pré 5) : la produc­trice lève le voile sur les diffi­cul­tés de l’agri­cul­teur

Virgi­nie Matéo, la produc­trice de L’amour est dans le pré, a été profon­dé­ment « choquée » par l’acte déses­péré de Jean-Pierre. Elle partage sa peine et alerte sur les diffi­cul­tés que rencontrent les agri­cul­teurs.

C’est une terrible nouvelle que nous avons apprise hier après-midi. Jean-Pierre, l’un des agri­cul­teurs de la saison 5 de L’amour est dans le pré  s’est donné la mort. Ses proches, qui le trou­vaient « un peu fragile ces derniers temps », avaient déclaré au quoti­dien que sa vie était « un peu compliquée ».

Pour Freddy, qui a partagé l’aven­ture avec Jean-Pierre, le contre­coup est terrible. « J’étais très proche de lui, on s’ap­pe­lait très souvent. Il y a un mois, je l’ai eu au télé­phone. Il voulait telle­ment rencon­trer quelqu’un, mais il se sentait seul, a-t-il confié à Télé Star. Il me disait que c’était dur pour lui la soli­tude entre ces quatre murs. Il m’a dit aussi qu’il s’en­nuyait et qu’il était vrai­ment tout seul. Il ne avait marre de travailler pour pas grand chose. Ne pas trou­ver l’amour, ça l’a mis dans l’em­bar­ras. »

Ce que confirme Virgi­nie Matéo, la produc­trice de L’amour est dans le pré. « Jean-Pierre, je l’ai eu beau­coup pendant un temps. Je sais qu’il a rencon­tré quelqu’un, ça s’est terminé, il a de nouveau rencon­tré quelqu’un… Et j’ai appris en début d’an­née qu’il avait des soucis finan­ciers. Je pense que c’est le lot malheu­reu­se­ment de beau­coup d’agri­cul­teurs qui sont telle­ment endet­tés et qui sont dans une telle misère finan­cière que partir est, pour eux, la seule solu­tion », a-t-elle expliqué à nos confrères de Télé-Loisirs.

Virgi­nie Matéo qui s’est dite « choquée » et « peinée », en a profité pour lancer un appel. « À mon niveau, je ne peux rien faire, a-t-elle assuré, mais il faudrait peut-être que le gouver­ne­ment entende toutes leurs diffi­cul­tés finan­cières. Si ça peut permettre de faire passer un message parce qu’il était dans L’amour est dans le pré, passons le message. C’est la réalité. » Selon un rapport de l’agence natio­nale de santé publique daté du 5 octobre dernier, un agri­cul­teur en France se suicide tous les deux jours.

****Voici

Laisser un commentaire